A la uneSociété

Accès aux besoins sociaux de base : “Prise” s’engage à accompagner Judith Suminwa dans la réalisation de ses principales missions

178Views

Après avoir salué sa nomination par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo comme future cheffe de l’exécutif national, Déo Nsunzu Kabuakantanda a, dans un entretien accordé samedi 13 avril 2024 à MCP, promis à la Première ministre Judith Suminwa, l’accompagnement du Projet de renforcement des infrastructures socio-économiques en République démocratique du Congo (Prise), dont il est le coordonnateur national.

Optimiste quant à la capacité de madame Suminwa à répondre aux attentes du Président de la République et celles du peuple congolais dans son ensemble, l’ingénieur civil hydraulicien, spécialiste en eau potable et assainissement, est convaincu de sa ferme détermination à réaliser ses principales missions sur les volets relatifs à l’accès à l’eau potable, à l’éducation, à la santé et à l’assainissement. Ceci, dans le cadre de contribuer à l’amélioration au niveau de vie des populations par un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi qu’à la santé et à l’éducation, tel que promis par le chef de l’État lors de sa campagne électorale.

Une expertise reconnue

Pour des Congolais avisés, l’accompagnement du “Prise” tombe à pic au regard de différentes réalisations enregistrées lors de l’exécution de la première phase du projet. En effet, Prise a déjà construit plus de 60 systèmes d’adduction d’eau potable au centre du pays, 2 réservoirs de plus de 1 450 M3 à Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental, et a équipé plus de 60 écoles améliorant ainsi l’accès à l’éducation à plusieurs milliers d’élèves.

Concernant le volet santé, 60 centres de santé ont été équipés et éclairés en énergie solaire afin d’améliorer l’accès aux soins de santé primaire aux populations, sans oublier la construction de 505 latrines publiques à la grande satisfaction des bénéficiaires, à savoir, plus de 2 700 000 personnes vivant dans les provinces du Kasaï Oriental, Kasaï Central, Kasaï, Lomami et Sankuru !

Ainsi, grâce à la personne qui a géré le ministère du Plan dans le gouvernement Sama, la poursuite de ce projet va impulser sensiblement le développement à la base.

Il sied de noter que, comme Projet du gouvernement congolais, financé par la Banque africaine de développement (BAD), “Prise” veut rééditer l’exploit lors de la deuxième phase consacrée aux milieux ruraux dans les 5 cinq provinces ciblées, à savoir Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe, Lomami et Maniema.

LM

Laisser un commentaire