Femmepriorite

Journée internationale de la femme : Joëlle Bile plaide pour l’équité entre l’homme et la femme

208Views

Dans une interview accordée à la presse ce 08 mars 2024 à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’ancienne candidate à la magistrature suprême en 2023 et femme entrepreneure Joël Bile plaide en faveur de l’égalité de chance entre l’homme et la femme vu que depuis des années la femme a toujours été brimée, laissée de côté surtout en Afrique avec les pesanteurs culturels et carcans traditionnels qui mettent un plafond de verre sur elle, l’empêchant de s’exprimer et d’avoir confiance en elle.

“Aujourd’hui, nous travaillons pour promouvoir le genre, l’équité entre les deux sexes, pour que l’homme et la femme se sentent tous deux des êtres à part entière, dotés des capacités et d’intelligence et qu’ensemble, ils travaillent pour l’émergence de l’humanité “, a déclaré Joëlle Bile.

En outre, l’ancienne candidate à la magistrature suprême plaide pour que l’éducation de la jeune fille soit une priorité, car là où l’éducation a eu du mal à transformer la société, la femme a du mal à se mettre au même pied d’égalité que l’homme.

Elle a salué le progrès enregistré dans la lutte pour l’équité entre l’homme et la femme car aujourd’hui, a-t-elle dit, les choses ont évolué, nous avons les femmes pilotées, avocates, président de la République, journalistes et autres.

Pour Joëlle Bile, la femme elle-même a également un grand rôle à jouer pour atteindre davantage l’égalité entre l’homme et la femme. Pour ce faire, elle invite les femmes à une confiance en soi, pour briser les obstacles afin d’oser comme l’homme.

En second lieu, pour promouvoir davantage la parité, Joëlle Bile souligne que la tâche incombe en grande partie au gouvernement, à travers sa politique publique, de faciliter l’émergence de la femme dans la société.

“Les autorités doivent investir en faveur de la jeune fille pour que cette dernière soit prête à relever les défis”, a-t-elle ajouté.

Au sujet des violences enregistrées dans la partie Est de la RDC, Joëlle Bile salue la résilience des femmes de cette partie du pays et invite également les femmes des autres provinces de continuer et d’amplifier leur plaidoyer pour que la guerre s’arrête dans la partie Est du pays.

Le thème international retenu cette année est : “Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme”. Au niveau national, le thème choisi par le gouvernement est : “Accroître les ressources nécessaires, en faveur des femmes et des filles, dans la paix pour un Congo paritaire”.

 

 

Daniel Aloterembi

Laisser un commentaire