prioriteProvincesSociété

Agression Rwandaise : l’armée congolaise et ses partenaires dénoncent le non-respect de la trêve humanitaire

Lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kanko, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu
26Views

Les terroristes du Rwanda défense Force ont lancé des attaques simultanées le mercredi 10 juillet 2024, sur les positions des forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) et leurs partenaires se trouvant aux villages Nyange et Mpati, situés 80 kilomètres en profondeur de Kitshanga, dans le groupement Bashali Mukoto, et ce, en violation de la trêve humanitaire recommandée par les États-Unis d’Amérique.

Les Fardc et leurs partenaires dénoncent le non-respect par le régime de Kigali de la trêve humanitaire, indique le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant-colonel, Guillaume Ndjike Kanko, dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi 11 juillet 2024.

Cette attitude belliqueuse légendaire, selon le porte-parole du gouverneur militaire, est de vouloir maintenir les populations déplacées dans des conditions atroces en les privant ainsi l’accès à l’aide humanitaire.

Cette situation, alerte le porte-parole du gouverneur militaire, cause une entrave au personnel humanitaire pour accéder aux populations vulnérables de cette partie de la province du Nord-Kivu.

 

Joslin Lomba

Laisser un commentaire