A la uneprioriteProvincesSociété

Maniema : des conflits des pouvoirs coutumiers signalés Kabambare

49Views

Le territoire de Kabambare, dans la province du Maniema, fait de nouveau face à des conflits issus du pouvoir coutumier. La société civile qui en rapporte les détails ce samedi 18 mai, présente un bilan de trois maisons détruites, des femmes assassinées au couteau et deux femmes violées.

Ce drame est précisément signalé dans le village Katemo en territoire de Kabambare, secteur des Babuyu, dans la nuit du 12 au 13 mai 2024.

La même source rappelle que ce conflit entre les chefs Lawli Salamba et Masudi dans le village Kalemo ne date pas d’hier. Ces derniers se disputent le pouvoir, se considérant chef du village légalement reconnu.

Ce qu’elle déplore, c’est l’inaction du gouvernement provincial du Maniema qui n’a pas encore trouvé des solutions à ces conflits. Elle appelle les deux parties au conflit à privilégier le chemin de la paix et le vivre ensemble.

“Aujourd’hui, le village est vide. Il y a les enfants qui souffrent, il y a les gens qui ont laissé leurs biens, il y a les gens qui ont perdu leurs maisons incendiées. Alors, nous demandons que la justice s’impose pour que la population se sente dans leurs droits comme les autres en bénéficient aujourd’hui. Qui doit assister la population ? C’est pourquoi nous demandons aux autorités compétentes de regarder comment chercher la solution dans le bref délai. Et nous voulons une solution durable pour que cette situation prenne fin”, a indiqué Amisi Kaongo, coordonnateur de la nouvelle dynamique de la société civile au Maniema.

 Adjany Bingila

Laisser un commentaire