A la uneprioriteSociété

Fonction Publique : le gouvernement garantit la régularité de paiement du salaire des fonctionnaires de l’État

53Views

Le gouvernement congolais a garanti, avec promptitude, la régularité de paiement du salaire des fonctionnaires de l’État afin de préserver la paix sociale au sein de l’administration publique.

En outre, le gouvernement a respecté ses engagements pris pour vider les arriérés de la prime de la rétrocession des régies financières.

C’est le vice-premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, qui l’a annoncé le jeudi 02 mai 2024, devant l’intersyndicale nationale de l’administration publique (Inap).

Satisfait de l’engagement du gouvernement, Fidèle Kiyangi, président de l’Inap se réserve de festoyer si tôt en attendant la concrétisation de ces engagements, pour ce qui concerne le mois de mai.

“Nous pouvons dire que le gouvernement a tenu ses engagements pris lors de la réunion tenue avec l’Inap en terme de paiement du salaire mais aussi de la rétrocession des régies financières. Cependant, nous serons plus à l’aise si ces mêmes engagements sont encore tenus quant à ce qui concerne le mois de mai…

Nous faisons un syndicalisme différent de ces syndicalismes d’hier. Nous pensons que notre appel de le (ndlr: le Chef de l’État) rencontrer sera attendu et qu’un jour, nous le rencontrerons.», a déclaré Fidèle Kiyangi.

Cependant, l’Inap rassure les fonctionnaires que les banques commerciales ont déjà été servies afin de procéder au paiement du salaire.

« Il en est de même des agents du régime général, le salaire de base aujourd’hui que nous parlons, toutes les banques sont servies. Il ne reste qu’à la Dirpe d’envoyer les listings dans les banques là où ce n’est pas encore envoyé afin que les agents soient payés. Et notre recommandation est que les engagements pris pour le mois de mai en ce qui concerne les régies financières, càd le paiement des rétrocessions des mois de mars et d’avril avant la fin du mois de mai soient tenus, pour que jusqu’au mois de juin nous puissions rentrer dans la régularité et que les salaires des agents du régime général, le salaire de base comme on a l’habitude de l’appeler soit payé.», poursuit-il.

R.L

Laisser un commentaire