A la uneSociété

Télécommunication : Tatem telecom saisit le collège de l’Arptc pour solliciter une fréquence sur la bande 3.5 MHZ (correspondance)

52Views

C’est à travers une correspondance officielle que le président directeur général de Tatem telecom a saisi le président du collège de l’Autorité de régulation de poste et télécommunication du Congo (Arptc) pour demander une fréquence sur la bande 3.5 MHZ pour le fonctionnement optimal de son entreprise.

Dans sa lettre, le PDG de Tatem telecom fait savoir que son entreprise est de droit congolais et possède une licence d’exploitation des télécommunications publiques depuis le 18 septembre 2021, par la décision n°055/ARPTC/CLG/2012 du collège de l’Arptc.

” Notre société a été victime d’une assignation des fréquences qui a été préjudiciable au bon fonctionnement de notre réseau à cause de nombreux brouillages dont nous faisons l’objet, en dépit de plusieurs correspondances adressées à l’autorité de régulation pour solliciter un réaménagement de notre bande des fréquences. Nous n’avons jamais eu gain de cause” peut-on lire dans la correspondance.

Un peu plus loin dans sa correspondance, monsieur Emmanuel Bukaya, PDG de Tatem telecom révèle que la situation actuelle de son entreprise, consécutive au manque de fréquence, a eu comme effet immédiat la perte d’emplois de plusieurs travailleurs et, par conséquent, des familles entières sont affectées, voir même des cas de décès, de maladies et de divorces des jeunes couples pour cause de non-fonctionnement optimal de l’entreprise.

” Notre contribution aux recettes fiscales n’a pas non plus été significative “, a martelé le PDG de Tatem telecom.

En s’adressant au président du collège de l’Autorité de régulation de poste et télécommunication du Congo, le président directeur général de Tatem telecom croit fermement que sa correspondance trouvera une suite favorable.

 

Daniel Aloterembi

Laisser un commentaire