A la uneCulture

9èmes jeux de la francophonie : “l’organisation de ces jeux à Kinshasa reste un événement particulier après celui de 1974 lors du combat mythique entre les Américains Mohamed Ally et Georges Foreman”, Isidore Kwandja

131Views

Translator

 

Translator

En marge des 9èmes jeux de la francophonie, le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, et le directeur du comité national, Isidore Kwandja, ont animé un point de presse, mercredi 26 juillet 2023, au palais du peuple, au cours duquel ils se sont réjouis de l’effectivité de l’organisation de ces jeux à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

Ils ont profité de l’occasion pour inviter les Congolais à participer activement à la cérémonie d’ouverture prévue ce vendredi 28 juillet 2023, au stade des Martyrs de la Pentecôte.

“Je pense qu’en deux jours, ce rêve deviendra réalité l’organisation des IXèmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa. Tout a été fait pour la tenue effective de ces jeux grâce à l’implication quotidienne du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi et de tout le gouvernement pour que nous puissions tenir ce rendez-vous qui est symboliquement important pour nous”, a t-il dit

En ce qui concerne le volet des infrastructures, le ministre de la Communication et médias a déclaré qu’elles permettront non seulement de mieux nous apprêter, mais aussi d’attirer les uns les autres.

“Je pense qu’à travers le sport, la culture, la langue, nous donnons une vue à nos jeunes pour qu’ils se souviennent que nous avons accueilli la francophonie”

Pour lui, avec l’organisation de ces jeux, la RDC va être vue dans un autre prisme, plus attractif, d’un pays qui se veut être plus beau qu’avant, contrairement aux facettes de la guerre et de la violence dépeintes par certains médias.

Pour sa part, le directeur du comité national des jeux de la Francophonie, Isidore Kwandja, a assuré que sa structure a pensé notamment à la sécurité des participants par la prise de mesures rigoureuses, mais aussi le développement d’un protocole sanitaire.

Avant d’ajouter que la RDC a mis à la disposition de ces jeux la logistique et les infrastructures pour offrir des conditions optimales aux athlètes et aux artistes.

L’organisation de ces jeux à Kinshasa reste un événement particulier après celui de 1974 lors du combat mythique entre les Américains Mohamed Ali et Georges Foreman.

Joslin Lomba

Laisser un commentaire