A la uneEconomiePolitiquepriorite

La Première ministre chiffre le programme du gouvernement à 92, 8 milliards Usd pour 5 ans

87Views

Avant l’investiture de son gouvernement, prévue le mardi 11 juin à l’Assemblée nationale, la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka, a dévoilé, ce samedi 08 juin à l’hôtel Pullman, devant les députés de la majorité, les grandes lignes de son programme de société, en vue de permettre aux députés de sa famille politique d’avoir une idée du programme qu’elle va présenter le mardi devant tous les députés nationaux. L’échange entre la Première ministre et les députés de l’Union sacrée de la nation, famille politique du chef de l’État, a eu lieu en présence du président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe et de tous les membres du gouvernement.

À cette occasion, la Première ministre a chiffré le programme du gouvernement à 92, 8 milliards usd pour 5 ans, soit 18, 471 usd par année. Le renforcements des services publics et la protection du pouvoir d’achat de la population figurent parmi les priorités de la cheffe du gouvernement. « Ce programme représente notre vision stratégique économique, sociale et politique pour le développement de notre pays », a déclaré Judith Suminwa Tuluka. En outre, cette dernière a souligné que ce programme traduit la ferme volonté du gouvernement de consolider les acquis du premier mandat du président de la République, afin de parachever l’avènement d’un Congo plus uni, mieux sécurisé, avant-gardiste, souverain et prospère. « Ce projet porte également notre ambition de poser définitivement les jalons d’un Congo émergent dans lequel, l’autorité de l’État est consolidée et la solidarité renforcée » a fait savoir la Première ministre.

À la fin de son allocution, Judith Suminwa Tuluka a sollicité le soutien des députés nationaux de l’Union sacrée de la nation pour l’investiture du gouvernement.

Avant d’échanger avec les députés de la majorité, la Première ministre avait déposé son programme au bureau de l’Assemblée nationale ce même jeudi 8 juin.

Daneil Aloterembi et Eric Wemba

Laisser un commentaire