Economiepriorite

Stabilité du franc congolais : le comité de conjoncture économique déterminé à prendre des mesures courageuses

Judith Suminwa
80Views

La Première ministre Judith Suminwa a présidé, ce mercredi 03 juillet 2024, la première réunion du comité de conjoncture économique depuis son entrée en fonction. Au menu de cette séance de travail, la maîtrise de l’inflation et la stabilisation de la monnaie nationale dans le but de baisser le coût du panier de la ménagère.

A ce sujet, la Première ministre a recommandé aux ministres du Budget et des Finances de présenter la situation à jour des finances publiques à fin juin, afin de prendre des mesures courageuses pour renverser la tendance actuelle.

Pour le vice-premier ministre, ministre de l’Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, la Première ministre a indiqué le besoin de suivre de près la situation économique et financière du pays, et le tout dans le but spécifique de maitriser l’inflation, stabiliser le franc congolais comme l’a commandé le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi dans son allocution du 30 juin.

Le comité de conjoncture économique a également examiné l’incidence des conflits dans l’Est du pays sur les recettes publiques, à cause de la présence des groupes armés à certains points d’entrée du pays. A ce propos, il a été décidé de prendre des mesures subséquentes à celles déjà en vigueur en vue de soulager la situation économique des Congolais se trouvant dans cette partie du pays.

Cette réunion du comité de conjoncture économique intervient au moment où le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International vient d’approuver la 6ème et dernière revue de l’accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit, une première pour la RDC qui est arrivée jusqu’au terme d’un programme avec le FMI, malgré la situation sécuritaire préoccupante dans l’Est du pays.

Cet achèvement de la revue avec le FMI permettra à la RDC d’encaisser plus de 200 millions de dollars pour renforcer ses réserves internationales.

 

Joslin

 

Laisser un commentaire