prioriteProvinces

107Views

Le gouvernement a finalement décidé d’expulser l’ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent Karega, qui dispose de 48 heures pour quitter le pays.

L’information a été livrée ce samedi 29 octobre, à la suite d’une réunion d’urgence dirigée par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Cette décision intervient dans un contexte de tension entre Kinshasa et Kigali, où plusieurs voix réclamaient déjà l’expulsion de Vincent Karega.

Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles du M23 qui se sont emparés, ce samedi 29 octobre, de Kiwanja et de Rutshuru-centre, deux cités situées à environ 70 km de Goma (Nord-Kivu), après l’occupation de Bunagana.

En treillis et munis de leurs armes, les éléments du M23 sont entrés par colonnes dans les deux cités situées à environ 70 km de Goma. Ces forces négatives ont tenu un court meeting à Rutshuru-centre pour demander notamment à la population de ne pas paniquer.

Voici un extrait du compte rendu de la réunion du Conseil Supérieur de la Défense lu par le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, sur les antennes de la RTNC : 

Le Conseil supérieur de la défense a rappelé que cette offensive du M23, appuyés par l’armée rwandaise, vient de porter un énième coup aux processus de paix de Nairobi et de Luanda engagés depuis plusieurs mois.

Cette aventure criminelle et terroriste a rencontré une farouche résistance des Forces Armées de la République Démocratique du Congo déterminées à défendre la patrie jusqu’au sacrifice suprême. Ces affrontements ont provoqué un déplacement massif de plusieurs milliers de nos compatriotes, rendant encore plus difficile une situation humanitaire déjà préoccupante.

Au regard des faits qui précèdent, le Conseil Supérieur de la Défense demande au gouvernement d’expulser dans les 48 heures suivant sa notification, Monsieur Vincent Karega, ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en poste en RDC et ce, en raison d’une part, de la persistance de son pays à agresser la RDC, à appuyer le mouvement terroriste du M23 qu’il instrumentalise à cette fin…

Djodjo Vondi

Laisser un commentaire