A la uneProvinces

Haut-Uele : au moins 3000 ménages en déplacement suite à la traque des rebelles du Soudan du Sud à Waliwa

185Views

Les Forces armées de la RDC ont réussi à repousser, ce dimanche 10 septembre, l’armée soudan du Sud au-delà de la frontière qui, la veille, traquaient les rebelles NASFA sur le sol congolais dans les localités périphériques du foyer minier de Waliwa, dans la chefferie de Logo Bagela, territoire de Faradje dans la frontière entre la RDC et le Sud-Soudan, province du Haut-Uele.

Selon le capitaine Yuma Kisher, porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Uele qui livre la nouvelle à la presse, cette opération n’a fait “aucun blessé ni mort du côté des FARDC. Par contre, plusieurs morts et blessés graves seraient enregistrés dans le rang des rebelles NAFSA et la force gouvernementale Sud-soudanaise. Tous ont été rapatriés dans leur pays d’origine et le calme est revenu”, a-t-il indiqué.

Cette situation est à la base du déplacement de 3000 ménages qui ont fui leurs lieux d’habitation depuis l’après-midi de samedi.

Du côté de la société civile locale, Emmanuel Akotawa, président de cette structure citoyenne, indique que ces déplacés en provenance des localités, entre autres, de Adawu, Bomoko, Bagdad, Vingt grammes passent nuit à la belle étoile, dans des conditions difficiles.

“Il y a plusieurs déplacés maintenant à Waliwa. Ils ont fui le combat dans les localités de Adawu, Bomoko Bagdad, Vingt grammes. Ils passent nuit à la belle étoile pour le moment. Leur est nombre est estimé à plus de trois mille”, a-t-il alerté.

Il indique que des détonations d’armes lourdes et automatiques sont entendues malgré l’intervention des FARDC pour rétablir la paix.

Il lance un SOS tant au niveau local, provincial, national et international en vue d’assister ces déplacés qui sont dépourvus de tout.

Du côté de l’armée congolaise qui avait déployé les militaires pour les mettre hors des frontières, l’on rassure que la situation est désormais sous contrôle. Son porte-parole dans le secteur opérationnel lance un appel au calme et à la vigilance. Le capitaine Yuma Kinsher Mba précise que l’armée congolaise a “réussi à repousser les protagonistes vers leur pays d’origine tout en annonçant l’opération de fouille contre l’armée soudanaise et ses rebelles”.

Josué Nsalanga

 

Laisser un commentaire