A la uneProvinces

Nord-Kivu : interdiction aux Wazalendo de circuler avec leurs armes à Goma

59Views

Les miliciens du groupe d’autodéfense Wazalendo sont interdits de circuler dans la ville de Goma (Nord-Kivu) avec leurs armes. La décision émane de l’autorité urbaine et a été annoncée ce vendredi 12 avril, à l’issue d’une séance de sensibilisation de ces hommes sur le droit international humanitaire.

«A l’issue de la réunion et des informations qui nous ont été transmises par la société civile et la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco), nous avons pris un certain nombre des décisions, c’est qu’on ne veut plus voir un combattant “Volontaire pour la défense de la patrie” (VDP) dans la ville avec une arme et les état-majors des VDP doivent aller au-delà de la population», a déclaré le général-major Peter Cirimwami Nkuba, gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Depuis plusieurs jours, une frustration gagne les cœurs des habitants de Goma, Kalehe et Nyiragongo. Face à une insécurité grandissante et à l’absence d’une politique claire de sécurisation de la part des autorités et des services de sécurité, les Congolais se sentent dépassés par les cas de tueries et de vols, n’hésitant pas un seul instant à blâmer les Wazalendo, qu’ils estiment être à l’origine de cette situation. Ces derniers ont été récemment accusés du meurtre de trois personnes dans la ville de Goma.

Djodjo Vondi

Laisser un commentaire