A la uneProvinces

Tanganyika : plus de 4000 familles affectées par les inondations des eaux du fleuve Congo

51Views

Les inondations causées par la montée des eaux du lac Tanganyika affectent près de 4000 familles à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika.

Selon le constat fait depuis le début de la semaine, la ville de Kalemie est méconnaissable. Les eaux du lac Tanganyika menacent tout, plusieurs habitations sont déjà détruites dans les quartiers d’Ave, Kamkolobondo et Kalumbi, laissant leurs occupants sans abris. Certains voient leurs parcelles devenir de petites rivières où les jeunes pratiquent leurs activités de pêche. En plein centre-ville, ce sont des pirogues qui font les transports des personnes. Le boulevard Lumumba est complètement inondé. Plusieurs services de l’État ne fonctionnent plus et les activités commerciales sont asphyxiées.

Pour Modeste Kabazi, porte-parole de la société civile locale, tout ce qui se passe est la conséquence de la négligence des dirigeants. Il indique que plus de 4000 familles touchées par ces inondations ne bénéficient d’aucune assistance du gouvernement provincial depuis le début de cette catastrophe naturelle. Certains sinistrés passent nuit à la belle étoile et d’autres sont dans des familles d’accueil.

“Il faudra que les efforts soient conciliés ensemble, et que les questions parlent d’une seule voix. Et là, ça va aller le plus rapidement possible. Donc les eaux avancent, aucune solution n’est trouvée”, a-t-il déploré.

En réaction, le ministre provincial de l’Environnement, Koya Mawazo indique qu’une commission a été mise en place pour évaluer les dégâts dans les quartiers touchés. Il déplore cependant la lenteur observée dans la distribution des terrains aux sinistrés. Il pense que ce n’est pas le temps de se jeter la faute.

“Ce n’est la faute ni du gouvernement actuel ni des autres gouvernements. C’est un phénomène tout à fait naturel dû au réchauffement climatique”, a-t-il indiqué.

Signalons que l’aéroport est sous une forte menace. Si rien n’est fait, une bonne partie de Kalemie va disparaître. Entre-temps, les experts proposent comme pistes des solutions les dragages de la rivière Lukuga, l’unique voie de sortie des eaux du lac Tanganyika.

JM Mpandanjila

Laisser un commentaire