prioriteProvincesSociété

Tentative de coup d’Etat : deux recrues du Kongo-Central parmi les assaillants

(g à d) Jungle Man et Fara Fara
58Views

Les services de sécurité poursuivent les enquêtes après l’arrestation d’une quarantaine de membres du commando auteurs d’un coup d’État manqué à Kinshasa le dimanche 19 mai.

Certains assaillants arrêtés provenaient du Kongo-central. Selon les sources de la société civile de Mbanza-Ngungu, il s’agit de Fara Fara, reconnu féticheur et un autre, cordonnier de son état, appelé Jungle Man dont la coiffure rasta ne laisse pas inaperçu, résidents à la cité de Lukala en territoire de Mbanza-Ngungu (Kongo-Central).

“Les gens sont étonnés de voir que les gens qui travaillent normalement dans les histoires de charlatans, et l’autre est là, cordonnier qui se comporte comme un rastaman, se retrouvent dans ces situations bizarres qui venaient de se produire à Kinshasa”, fait savoir un cadre de la société civile locale.

Signalons que quelques éléments de la Garde républicaine ont mené le lundi 20 mai 2024 une perquisition au domicile de l’un des assaillants arrêtés appelés Jungle Man, situé dans l’enceinte de l’hôtel Sawas à Lukala (territoire de Mbanza-Ngungu). Les GR ont récupéré une baïonnette et une tenue de rasta appartenant à cet homme qui serait de nationalité sierra-léonaise, selon les sources sécuritaires.

Rappelons que la cité de Lukala fait face à des cas d’insécurité depuis plusieurs mois. les autorités doivent redoubler les efforts pour assurer la sécurité de la population de cette partie de la RDC.

 

Delvard Mwimbi

Laisser un commentaire