A la uneSociété

Cour de Cassation : deux numéros verts pour dénoncer les magistrats véreux

240Views

Le procureur général près la Cour de cassation, Firmin Mvonde Mambu, va mettre en application sa décision selon laquelle deux numéros verts seront opérationnels dès ce mardi 8 août. L’objectif est de permettre aux populations de la République démocratique du Congo de dénoncer les cas de mauvais comportements de tout magistrat véreux, du parquet ou du siège.

L’instauration de ces numéros d’appel fait partie des mesures de sécurité annoncées par le procureur général près la Cour de cassation pour mettre fin aux arrestations et libérations à la fois arbitraires et fantaisistes.

Pour rappel, Firmin Mvonde Mambu avait également instruit les magistrats d’assurer la permanence à leurs postes respectifs jusqu’à 21 heures.

« Désormais, l’exécution des mandats d’amener les week-ends, dimanches et jours fériés est strictement interdite, sauf dérogation expresse du procureur général près la Cour de Cassation. Arrêter aujourd’hui et libérer le lendemain sera sévèrement sanctionné… », avait-il aussi mentionné mardi 11 juillet dans une communication destinée à la presse.

Dans leurs réactions, plusieurs observateurs ont salué ces mesures de renfoncement de sécurité. C’est le cas d’une Ong de défense des droits de l’homme dénommée « Association congolaise pour l’accès à la justice » (Acaj) qui soutient que ces instructions vont sensiblement améliorer l’action de la justice en République démocratique du Congo.

Pour manifester sa satisfaction, l’Acaj a rassuré le procureur général près la Cour de cassation qu’elle est disposée à l’accompagner dans l’application de ces mesures, jusqu’à l’étape de suivi-évaluation.

LM

Laisser un commentaire