Politiquepriorite

Querelles au sein de l’UDPS : au nom du parti, Augustin Kabuya demande pardon au chef de l’Etat

74Views

Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le député national Augustin Kabuya, a présenté, ce mercredi 10 juillet, des excuses au chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, pour toutes les querelles auxquelles se livrent actuellement les membres de ce parti. Augustin Kabuya, qui s’exprimait devant des jeunes du parti au pouvoir, a indiqué que ces disputes n’honorent pas le président de la République, issu de l’UDPS.

« Au nom du parti, je demande pardon au président de la République pour tous les maux que nous sommes en train de causer à son égard. Ce qui se passe actuellement dans notre parti politique a scandalisé le monde entier. Veuillez nous excuser, monsieur le président de la République », a déclaré Augustin Kabuya.
Pour le secrétaire général du parti présidentiel, des ennemis veulent créer du désordre sans la famille politique du chef de l’État pour faciliter l’infiltration. C’est pourquoi, il a appelé la jeunesse de l’UDPS à se concentrer sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays et à quitter la distraction.

Par ailleurs, Augustin Kabuya a rejeté en bloc et démenti toutes les accusations formulées contre lui par l’ancien ministre de la Santé, Eteni Longondo. Ce dernier l’accuse de centraliser tous les pouvoirs au sein de l’UDPS.

Depuis quelques jours, des querelles entre membres de l’UDPS sont au centre de l’actualité avec comme principaux protagonistes Augustin Kabuya et Eteni Longondo.

Daniel Aloterembi

Laisser un commentaire