A la unePolitiqueprioriteProvinces

Équateur : le bureau de l’Assemblée provinciale poursuit son plaidoyer pour l’investiture du gouverneur Bobo Boloko Bolumbu

59Views

Le bureau de l’Assemblée provinciale de l’Équateur plaide pour la signature de l’ordonnance portant investiture du gouverneur Bobo Boloko.

Dans une déclaration faite à la presse mardi 09 juillet 2024, le président de l’organe délibérant a souligné que la province est bloquée et les élus provinciaux ne savent pas aller en vacances parlementaires. Delssy Mata indique que les élus provinciaux attendent l’adoption du programme du gouvernement provincial avant de retourner vers leurs bases.

« Nous devons chacun nous rendre dans nos circonscriptions électorales respectives pour les vacances parlementaires. Mais comme le gouverneur n’est pas encore investi, nous sommes là, bloqués, en attente. Et nous sollicitons de son excellence, monsieur le président de la République, de comprendre notre préoccupation en tant que peuple », a plaidé le président de l’Assemblée provinciale de l’Équateur.

Pour rappel, le gouverneur sortant de la province de l’Équateur, Dieudonné Bobo Boloko, a été réélu pour un troisième mandat. Le candidat à sa propre succession a été proclamé vainqueur avec 14 voix sur 21 votants.

Ce qui bloque l’investiture du gouverneur Bobo Boloko

Une requête en appel contre l’arrêt rendu par la Cour d’appel de l’Équateur confirmant l’élection de Bobo Boloko Bolumbu a été déposée mardi 11 juin dernier au conseil d’État. À la tête de cette démarche, les candidats malheureux pour corriger cette décision. Ces derniers estiment qu’il viole l’article 198 de la Constitution qui limite le mandat d’un gouverneur à une fois renouvelable alors que celui-ci en est à sa troisième fois.

C’est ce qu’indique Joseph Bayoko, candidat malheureux à l’élection du gouverneur de cette province. Ce dernier a saisi le chef de l’État pour lui demander de ne pas investir Bobo Boloko pour un troisième mandat en attendant les dénouements de l’affaire devant la justice.

Prince Wello

Laisser un commentaire