A la uneProvinces

Kwilu : un homme tué dans le cachot du secteur Kobo, quelques maisons incendiées (Société civile)

30Views

Le secteur Kobo, territoire de Gungu à plus de 70 kilomètres de Kikwit, est en émoi. Un homme a été tué à l’arme blanche dans le cachot du secteur la nuit de dimanche 31 mars à lundi 1er avril 2024. La population en colère a incendié quelques maisons dans le secteur précité.

Joachim Kusamba, président de la société civile du territoire de Gungu qui livre cette information, affirme qu’il s’agit d’une affaire de femme.

“Monsieur Henri Mumvudi qui est tué est marié. Il a surpris son épouse avec un autre homme en flagrant délit dans une maison située au sein d’une paroisse de la place. Mumvudi a confisqué les habits de l’homme et de la femme et est allé signaler le pasteur responsable de la paroisse. De leur côté, l’homme et la femme ont monté un scénario en prenant une machette qu’ils ont amenée à la police pour l’accuser de tentative d’assassinat. Lorsque la nouvelle est arrivée à l’époux, celui-ci s’est rendu lui-même au secteur et à la police. La police l’a arrêté. Malgré ses explications, la police ne l’a pas libéré. Un OPJ de la police l’a écouté sur Procès verbal puis on l’a jeté au cachot dans une cellule différente des autres détenus. Pendant la nuit, des gens non identifiés l’ont tué à l’aide d’une arme blanche, les intestins dehors. C’est ainsi que certaines maisons ont été incendiées”, raconte Joachim Kusamba.

Ce dernier ajoute que le chef de secteur qui était présent lors de l’audition de Mumvudi ainsi que l’OPJ sont aux arrêts.

“Une enquête est ouverte afin de dénicher les assassins”, conclut le président de la société civile du territoire de Gungu.

 

Badylon Kawanda Bakiman

Laisser un commentaire