A la uneprioriteScience et environnement

Conservation des forêts de la RDC : les bailleurs très méfiants à l’egard des institutions publiques en raison notamment de la corruption (Rapport d’ Ebuteli)

34Views

L’institut congolais de recherche Ebuteli a publié ce mardi 09 juillet, un rapport intitulé le Fonaredd face aux défis du financement climatique et de la gouvernance en République démocratique du Congo. Ce rapport relève quelques défis auxquels fait face le Fonds national pour la réduction des émissions et de dégradation des forêts (Fonaredd).

Le document d’Ebuteli met en lumière la méfiance entre le gouvernement et les bailleurs de fonds, les tensions persistantes entre le ministère de l’Environnement et des Finances et un cadre institutionnel défaillant à la bonne gestion de cet outil de mobilisation financière.

Pour Ebuteli, ces résultats sont dûs notamment à l’insuffisance des ressources des bailleurs de fonds, aux contraintes budgétaires et institutionnelles de l’État congolais qui n’ont pas permis au Fonaredd de realiser des investissements de grande envergure pour la conservation des forêts congolaises.

” Les bailleurs demeurent très méfiants à l’égard des institutions publiques congolaises, en raison notamment de la corruption “, souligne le rapport d’Ebuteli.

Le Fonaredd est essentiellement financé par l’initiative pour la forêt de l’Afrique Centrale (Cafi), dont les ressources proviennent essentiellement des bailleurs occidentaux jusqu’à présent. Les investisseurs privés sont très peu intéressés en raison surtout des contraintes institutionnelles de la République démocratique du Congo.

Daniel Aloterembi

Laisser un commentaire