Uncategorized

Equateur : des députés dénoncent l’entrée en fonction de Nkumu Isongela en dépit de la décision du VPM de l’interieur

75Views

Des députés qui se réclament majoritaires à l’Assemblée provinciale de l’Équateur dénoncent l’entrée en fonction du président du bureau définitif, Nkumu Isongela, malgré la décision du vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, Peter Kazadi, de suspendre les plénières.

Ils sont au nombre de dix, des députés du camp Delsy Mata du bureau parallèle, à s’aligner sur la décision du VPM de l’intérieur visant à préserver l’ordre public. Ces députés, dont leur bureau a été installé le même jour que celui de Nkumu Isangola à l’hémicycle sur l’avenue de la Révolution, accusent le camp rival, en l’occurrence de Isengola, d’avoir violé la décision du VPM de l’intérieur dans une déclaration faite le 03 avril.

”Nous avons le regret d’informer votre autorité que le président du bureau d’âge concerné a violé votre injonction. Et en ce moment, il a installé son bureau définitif illégalement qui est en train de travailler. Il appartient donc au Conseil provincial de sécurité de faire rapport”, a déclaré Delsy Mata, président de la majorité parlementaire de l’Équateur.

Par la même occasion, le camp Mata a annoncé le report de l’ouverture de la session ordinaire de mars 2024, qui ne peut intervenir qu’après la fin des tensions au sein de l’organe délibérant.

Face à ces accusations, le bureau dirigé par Nkumu Isangola indique qu’il fonctionne normalement parce que le message du vice-premier ministre en charge de l’Intérieur n’a pas fermé l’Assemblée provinciale. Peter Kazadi a plutôt interdit la convocation des plénières. Vigilant Bozoko, rapporteur de l’organe délibérant de l’Équateur, précise qu’aucune plénière n’a été convoquée mercredi.

“L’Assemblée provinciale a observé le calme, sauf le bureau qui fonctionne bien sûr suite au communiqué ou au message officiel du VPM intérieur suspendant ainsi la convocation des plénières à l’Assemblée provinciale de l’Équateur. Cependant, le bureau fonctionne normalement parce que le message du VPM n’a pas fermé l’Assemblée provinciale, mais le VPM a plutôt interdit la convocation des plénières. Il n’y a eu aucune plénière suite au message du VPM”, a éclairé Vigilant Bozoko, rapporteur de l’organe délibérant.

 

Prince Wello

Laisser un commentaire